[Test] Raspberry Pi 512 Mo

Aujourd’hui j’ai décidé un peu de vous parler du Raspberry Pi 512 Mo gentiment offert par la société KUBII qui commercialise officiellement le produit en France et qui vient d’ailleurs de baisser le prix de la carte à 30,99€.

Bien entendu, ils commercialisent, en plus des Raspberry Pi v1 et v2 les accessoires et boitier qui vont avec. Vous trouverez d’ailleurs en ce moment le nouveau module Caméra qui fera le test d’un prochain article certainement.

Donc commençons par le commencement:

Qu’est-ce que ce machin de Raspberry Pi ?

Il s’agit d’un petit ordinateur portable de la taille d’une carte de crédit, comprenant le strict minimum niveau connectique et pouvant faire tourner des systèmes d’exploitation basés sur Linux.

Voici les caractéristiques exactes de la machine en version B, c’est à dire en version 512 Mo de RAM

– Broadcom BCM2835
– Processeur 700 MHz ARM1176JZFS avec FPU et GPU Videocore 4
– GPU fourni Open GL ES 2.0, accélération matérielle OpenVG et décodage haut profil 1080p30 H.264
– Capacités GPU : 1 Gpixels/s, 1,5 Gtexels/s ou 24 GFLOPS avec filtrage de texture et infrastructure DMA –
– RAM : 512 Mo
– Prise femelle Ethernet 10/100 Base-T (modèle B)
– Prise femelle HDMI
– 2 prises femelles USB 2.0 (modèle B)
– Prise femelle vidéo composite RCA – Prise femelle carte SD
– Alimentation par prise femelle Micro-USB – Embase pour GPIO et bus série – Encombrement d’embases pour connecteur JTAG – Empreinte d’embase pour connexion de caméra.

Et du coup ça ressemble à quoi quand on le reçoit ?

Il faut savoir qu’en plus du Raspberry Pi, il faudra obligatoirement acheter d’autre petite chose pour le faire tourner:

Un câble HDMI (6,99€)

Un chargeur microUSB (5,95€)

Une carte SD de 4 Go (11,90€)

et en option, un boitier pour protéger son Raspberry Pi (7,25€)

Ce qui nous fait un total de 63,08€ (a cela s’ajoute un clavier et souris USB si vous voulez l’emmener avec vous, mais pas forcément utile si vous l’utilisez sur Mac, vous allez comprendre plus bas ;))

Voici d’ailleurs quelques photos du mien:

Et on peut faire quoi avec ?

Par exemple on pourra créer un serveur mail, un serveur multimédia pour la TV, utiliser une version de Linux pour apprendre la programmation, comme ordinateur de voyage, comme outil domotique … comme vous pouvez le voir, l’utilisation est phénoménale et voici une petite liste de projet trouver sur le site de l’ami KORBEN que je me permets de vous copier/coller ici pour que vous ayez une idée du potentiel de la bête

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un netbook.
  6. Une pirateBox /-)
  7. Un serveur domotique GPIO.
  8. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  9. Une liseuse vocale de tweets.
  10. Une alarme pour votre domicile.
  11. Un lecteur d’audiobooks.
  12. Un serveur Owncloud.
  13. Un char d’assault.
  14. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  15. Un serveur BitTorrent.
  16. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  17. Une borne d’arcade MAME.
  18. Un transmetteur FM.
  19. Un NAS.
  20. Un serveur Git
  21. Un serveur de mail.
  22. Un outil de surveillance du trafic routier.
  23. Un cadre photo numérique.
  24. Une Time Machine.
  25. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  26. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  27. Des lunettes Raspberry Pi.
  28. Un distributeur de tickets.
  29. Une machine à conseils.
  30. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  31. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  32. Une boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  33. Un super ordinateur.
  34. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  35. Une station météo.
  36. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  37. Un portefeuille pour transporter vos Bitcoins.
  38. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  39. Un serveur VPN.
  40. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo Reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  41. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  42. Un lecteur RFID.
  43. Un tracker GPS.
  44. Un serveur VPN à domicile.
  45. Un serveur de webcam.
  46. Un quadcopter pour survoler le jardin de la voisine.
  47. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  48. Un relai TOR.
  49. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  50. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  51. Une Super Nintendo.
  52. Des enceintes AirPlay.
  53. Un avertisseur d’emails reçus.
  54. Un Raspberry Pi… overclocké.
  55. Un flipper.
  56. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  57. Un spectacle pyrotechnique.
  58. Un robot pilotable à distance.
  59. Un serveur de synchro pour Firefox.

Et on le configure comment ?

Il faut savoir qu’il existe beaucoup de distribution, RasPlex, OpenElec, Raspbian Wheezy, etc. trouvable directement à cette adresse. L’installation reste la même sur toutes les versions.

C’est là que ça devient vraiment magique, car je vous ai préparé une petite version de mon cru avec une configuration aux petits oignons pour que vous ne soyez pas trop embêté par la suite.

Ma version est basée sur une distribution Wheezy qui inclut un accès bureau à distance sur Mac et un accès Remote.

Le lien pour télécharger cette version est ici : WheezyRemoteVnc.img

Voici les codes d’accès que vous pourrez changer par la suite:

Pour la connexion à distance:
pi
raspberry

Pour le Partage d’écran:
raspberry

Et je vous ai bien sûr préparé une petite vidéo pour vous montrer comment paramétrer votre Raspberry Pi sur Mac

Voici le code d’installation d’une version de Raspberry Pi à remplacer par vos informations au bon endroit:

Via Terminal

df -h

diskutil unmount /dev/disk1s1

sudo dd bs=1m if=~/Downloads/2012-07-15-wheezy-raspbian.img of=/dev/rdisk1

Ma conclusion

Par la suite j’espère vous faire d’autre petit tuto pour vous faire découvrir tout le potentiel de ce petit objet.

Bien entendu, n’hésitez pas à poster vos idées et vos commentaires directement sur le site.

Encore un grand merci à KUBII qui a fait un travail remarquable pour l’emballage, l’envoi et la baisse de tarif 😉

11 réflexions au sujet de “[Test] Raspberry Pi 512 Mo”

  1. Énorme ce petit PC. Merci pour le test serait il possible d’installer plex dessus pour regarder des films HD comme expliqué dans un tuto précédent ?

  2. Petite précision sur mo post précédent utiliser plex en mode serveur pour regarder tous les films en HD sur une AppleTv

  3. @Jb c’est exactement l’idée que j’ai eu il y a un mois et pas moyen actuellement de trouver une solution. Ce que je voulais faire c’est faire en sorte que le raspberry face le lien entre mon nas et l’apple tv.

  4. @Jb Le parametrage du serveur me bloque, je pensais partir sur un système wheezy, ensuite installer un serveur plex et lancer le script python, cependant je n’ai pas encore réussis mes essais et surtout je ne sais pas comment va réagir le Raspberry Pi pour ce qui est du décodage vidéo MKV 1080P, est ce qu’il sera assez puissant pour envoyer les infos à l’Apple TV ?! :/

  5. Et compte tenu du prix de la machine et de sa relative puissance, ne pourrait-on pas en faire un routeur? Particulièrement pour ceux qui ont une grosse connexion mais un simple Linksys 4 ports de 2005 pour transporter tout ça.

  6. Autre exemple d’application: centrale de vidéosurveillance.
    Sur la liste de diffusion de ZoneMinder, on le trouve généralement trop contraignant pour être utilisé dans cette application.

    Question plus générale, il est puissant pour sa taille, mais le multitâche n’est probablement pas sa spécialité. Quelles applications seraient raisonnablement combinables?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d