Voilà maintenant plus d’un mois que je possède le petit bracelet de Nike importé de Grande-Bretagne pour mon plus grand plaisir et j’attendais de l’avoir un peu testé avant d’en faire un article pour le site. Voilà qui est fait 😉

Qu’est-ce que le FuelBand ?

Le bracelet FuelBand est en réalité un bracelet à LED qui va se charger de donner des statistiques sportives et de votre activité journalière via un gyroscope intégré. En plus de donner l’heure, il permettra de vous donner le nombre de calories perdues, le nombre de pas effectués dans la journée et le nombre de Fuel acquis dans la journée.

Les Fuels sont les unités de mesures inventées par Nike qui calcule votre activité physique. Le principe du bracelet est par conséquent simple, on se fixe un objectif de Fuel pour la journée et on essaye de l’atteindre. Attention toutefois à bien choisir ses activités, en effet , il s’agit d’un bracelet pour poignée donc faire 2 heures de vélo n’augmentera pas vraiment votre score Fuel.

Déballage et présentation

Voici quelques photos et une petite vidéo pour présenter la bête en détail

Comme vous pouvez le constater, le packaging est vraiment très beau et ressemble beaucoup à ce que propose Apple. Dans celui-ci nous pouvons trouver un câble USB (pour recharger l’appareil), petit point négatif : pas de prise USB, le dock à disparu (il était disponible dans les premières versions), 2 modules de bracelet et un outil pour retirer et/ou mettre les modules qui permettront d’agrandir ou rétrécir le bracelet.

Impression générale

L’objet est un peu lourd au départ lorsqu’on le porte au poignet, heureusement cette sensation est très vite oubliée dès lors qu’on le porte une journée entière. Lorsqu’on appuie sur le petit bouton, l’effet d’apparition des LED’s est vraiment très beau et on se laisse très vite porter par son charme. C’est lumineux et vraiment très design.

Cependant il faut savoir que la forme du bracelet est en plastique rigide et il faudra prendre garde a ne pas trop tordre celui-ci sous peine de rompre les LEDs et casser définitivement son bracelet. Donc, ne surtout pas le porter au pied (pour les cyclistes).

L’application Mac et iOS

L’application disponible avec l’appareil est vraiment très bien faite et nous permet de paramétrer certaines options comme l’affichage des pas et des calories (ou non), définir son objectif quotidien, définir l’orientation des LED’s du bracelet et bien sûr rentrer ses informations personnelles comme l’âge, la taille, le poids et le sexe.

Et l’autonomie dans tout ça ?

J’ai pu largement dépasser les 6 jours sans recharger le bracelet (qui d’ailleurs se charge complètement en moins d’une heure) et en utilisation intensive (+ de 4000 Fuel par jour) … oui pour moi c’est intensif 🙂

Donc verdict ?

Je suis complètement Fan et amoureux de mon FuelBand et effectivement il permet de motiver les troupes. Cependant pour les sportifs de haut niveau, je pense qu’il s’agira d’un objet purement design.

Pour ce qui est du prix, c’est certainement ce qui posera un véritable frein, car il est dispo au tarif de 139€ (Frais de port offert avec un compte client) et nous pouvons le trouver en plusieurs couleurs

 

Attention toutefois, car il n’est plus disponible en France. Pour le commander il faudra ruser un petit peu en allant sur cette adresse mettre le FuelBand dans son panier puis revenir au menu et aller tout en bas à gauche en cliquant sur United Kingdom et en choisissant France. Et nous voilà avec un FuelBand