Présentation

Dans le domaine de l’informatique, il y a un point extrêmement important, c’est celle des données.

En effet, avec les disques durs qui s’effacent peu à peu (mais pas encore totalement chez Apple) et la suppression des lecteurs intégrés cd/dvd, nous avons de plus en plus de solutions de stockage en ligne qui immergent.

Sur Mac, les solutions de sauvegarde sont nombreuses, il existe tout d’abord Time Machine qui fait extrêmement bien l’affaire et qui est natif sur tous les Mac. Il y a également les solutions par lignes de commande ou avec interface comme Rsync, et un des derniers logiciels que j’utilise AASync.

Cependant quand un disque tombe en panne et que vous n’avez pas fait de sauvegarde: c’est le drame.

Le fonctionnement d’un disque dur 

Et je peux vous dire que dans mon travail, j’en vois souvent et malheureusement quand un disque dur tombe en panne, cela peut être extrêmement compliqué de récupérer ses données.

Le fonctionnement d’un disque est assez basique, on a des plateaux recouverts d’un matériau magnétique qui tourne à une certaine vitesse de rotation (7500 tr/min pour exemple), un bras de lecture qui se déplace et vient générer un champ magnétique sur des pistes que compose le plateau. Les champs peuvent être un coup positif, un coup négatif, permettant ainsi la polarisation du disque avec des 0 et des 1 (vous savez le langage informatique).

Quand un disque tombe en panne, c’est que le bras de lecture (en règle général) qui ne se déplace plus correctement et c’est le bruit caractéristique de « Claquements » d’un disque que nous pouvons entendre.

Et maintenant vous pouvez comprendre pourquoi, on ne met jamais d’aimant sur un disque 😛

Et l’effacement d’un disque ça se passe comment ?

C’est assez important également de comprendre le principe. La majorité des personnes pensent que le formatage rapide sur Mac et/ou Windows effacent complètement les données d’un disque. Ce n’est pas du tout le cas.

En effet, le formatage rapide, initialise le disque et indique simplement que toute la surface peut être réécrite entièrement, mais en réalité les données sont toujours présentent tant que la tête de lecture n’a pas aimanté la partie contenant la donnée.

C’est pourquoi il est conseillé de faire un effacement sécurisé qui prendra plus de temps, mais qui aimante et initialise chaque piste à 0.

Plus il y a de passe, mieux c’est. Sur Mac vous trouvez les options dans l’utilitaire de disque onglet « option de sécurité »:

Que faire alors quand nous n’avons plus de données ?

Lorsque le disque commence à montrer des signes de faiblesse, il existe pléthore de logiciel de récupération de données Mac gratuit sur le net et je vais m’attarder sur celui de EaseUs qui m’a envoyé une clef de licence pour test.

Quand on me contacte pour tester une application, je suis toujours très réticent et je cherche avant toute chose des informations pour vérifier la fiabilité. Et je suis tombé sur un article des numériques qui parle d’une ancienne version.

Je me dis alors OK, on va voir ce qu’il a dans le ventre.

Qu’est qu’un logiciel de récupération de données ?

Ce type de logiciel permet en règle général de récupérer soit des fichiers bruts, soit des bouts de fichiers ou mêmes des fichiers entiers par moment.

Mais c’est également utile pour récupérer des fichiers office non enregistrés, récupérer une installation de macOS high Sierra bloqué ou même retrouver un fichier supprimé de la corbeille.

Comment ça fonctionne ?

Au lancement du logiciel EaseUS Data Recovery Wizard for Mac 11.2, lorsque l’on est dans sa version gratuite, nous avons la possibilité de visionner ce qu’il est possible de récupérer comme donnée.

Pratique pour savoir si cela vaut le coup de dépenser les 101.94€ TTC pour obtenir une licence. Mais tout dépends à combien vous estimez vos données perdues ?! En revanche, il ne sera pas possible d’extraire ceux-ci sans passer par la version payante.

Alors j’ai fait un test. J’ai utilisé un disque dur externe avec 5 données multiples que j’ai effacées : pdf, jpg, dmg, mp3, xlsx

Je lance l’application dans sa version gratuite et je scanne le disque. Je note d’ailleurs une chose importante, la traduction du site en Français est vraiment bancale. Un mauvais point.

Résultat, il me détecte bien mes 5 fichiers. Ce qui me rassure dans le sens ou la version gratuite ne va pas essayer de vous vendre de faux espoirs afin de vous faire débourser une licence.

Je rentre ma clef de licence et je tente la récupération de données. Sur les 5 fichiers, 100% de réussite. Tout ce que j’ai récupéré est fonctionnel.

OK on va donc allez plus loin. Je récupère dans mon tiroir une vieille clef USB et je fais un scan. Il me détecte 2 fichiers Zip encryptés avec mdp et des photos.

Sur les 2 fichiers zip, un seul fonctionne correctement, l’autre est corrompu, mais les photos pas de problème. Il y a donc des restrictions techniques.

Et sur disque dur de grande capacité ?

Afin de voir si le logiciel est performant, j’ai lancé une récupération de données sur un disque de 1 TO sur un volume extrêmement dégradé.

Je lance le logiciel de EaseUs et je choisis mon volume (le disque est monté dans un dock externe FireWire 800):

Maintenant on lance un Scan sur le disque et on laisse tourner le logiciel pendant plusieurs heures.

À la fin nous nous retrouvons avec deux onglets : un Path (chemin d’accès au disque ) et un Type (qui permet de récupérer des fichiers par type).

Bien entendu nous pouvons allez plus loin dans le listing des fichiers en cliquant sur la petite flèche à gauche des fichiers

Il est alors possible de faire une sauvegarde de ce listing de fichier récupérable, cela va alors nous générer un fichier .rsf qui permettra de ne pas avoir à rescanner le disque pour continuer la récupération des données.

Et on lance la récupération en choisissant le disque de destination des données. À la fin nous avons un message de réussite :

Cela semble parfaitement fonctionner et j’ai pu récupérer plus de 930 Go de données.

Verdict de la récupération

La récupération se présentera par chemin d’accès et non pas par extension de fichier, vraiment dommage, car cela va nécessiter une recherche dans chaque dossier. Ensuite, certains fichiers images sont corrompus, à l’ouverture nous avons une bande noire, mais au vu de l’état du disque je ne m’attendais pas à grand-chose.

Certains fichiers s’ouvrent parfaitement bien, d’autres posent un peu plus de problèmes. Je lance plusieurs vidéos et là également aucun souci.

Je peux donc en conclure que le logiciel fait parfaitement le travail de récupération.

Gros point noir en revanche, à la fermeture du logiciel, il semble y avoir un bug de fermeture qui prend du temps.

Ma note

17/20