Je pense qu’avec la disparition de Steve Jobs, beaucoup s’intéresse à l’histoire d’Apple et son commencement. Certains la connaissent déjà, d’autres non.

C’est pourquoi je pense qu’il y a deux ouvrages qui semblent être incontournables pour tous les fans d’Apple, ou non, et qui ont envie d’en apprendre plus et qui sortiront prochainement.

Pour ma part ils sont déjà précommandés et j’attends avec impatience d’en savoir un peu plus sur les deux Steve 😀 Bien entendu ce sont deux choix personnels et j’attends de lire les ouvrages pour savoirs s’ils valent vraiment l’abattage médiatique qu’ils reçoivent.

Le premier est la fameuse biographie de Steve Jobs de Walter Isaacson disponible au prix de 23,75€ sur le site Amazon.fr et disponible à partir du 02 novembre 2011

Voici le synopsis du livre:

Suggéré par le créateur d’Apple, qui fait face à une maladie redoutable, Steve Jobs,  à partir de plus de quarante entretiens menés sur plus de deux ans et d’interviews d’une centaine de membres de sa famille, amis, rivaux, concurrents et collègues, le livre retrace l’incroyable vie et l’extraordinaire personnalité d’un génie, perfectionniste et hyperactif, qui ont révolutionné les ordinateurs, les films d’animation, la musique, les téléphones, les tablettes tactiles et l’édition numérique. Steve Jobs est désormais l’icône absolue de l’inventivité. Il a compris qu’associer la créativité à la technologie était devenu essentiel. Steve Jobs a bien sûr collaboré au livre, mais n’a demandé aucun droit de regard sur ce qui est écrit, ni même de le lire avant la publication. Il n’a imposé aucune limite, au contraire, il a encouragé son entourage à parler librement. « Il y a beaucoup de choses dont je ne suis pas fier, dit-il, notamment la façon dont, à vingt-trois ans, j’ai géré la situation lorsque ma petite amie est tombée enceinte. Mais je n’ai pas de cadavres dans le placard que j’essaie de cacher. » C’est avec une extrême franchise que Steve Jobs parle des personnes avec qui il a travaillé ou été en concurrence. Il peut profondément exaspérer les gens autour de lui. Ses amis, ennemis et collègues évoquent sans langue de bois ses passions, ses démons, ses désirs, son intransigeance, et son obsession du contrôle qui ont forgé sa vision des affaires et les innovations qui en ont découlé. La personnalité de Steve Jobs et les produits qu’il crée sont étroitement liés, comme les différentes parties d’un système intégré – tous les produits Apple et ses logiciels participent de cette logique. Le parcours de Jobs est exemplaire, un modèle en terme d’innovation, de caractère, de direction d’entreprise et de valeurs.

Le lien ici: La biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson

 

Le deuxième livre est sur notre deuxième Steve, le compère de Jobs, j’ai nommé Mr Wozniak.

Disponible à partir du 13 octobre 2011 au prix de 14,06€ et en précommande également sur le site d’Amazon.fr.

Voici le synopsis du livre:

En 1960, Steve Wozniak est au CM2 dans une école de Californie. Les ordinateurs existent, bien sûr, mais ils prennent beaucoup de place. Des pièces entières dans les sous-sols des centres de recherches les plus prestigieux. Personne n’imagine seulement en avoir un chez soi, encore moins jouer avec ni même y surfer sur Internet. Personne, sauf le jeune Steve. Lui en rêve. Un rêve qui vire à l’obsession. Il devra pourtant attendre encore quelques années avant de parvenir à le réaliser. Des années à participer aux foires aux sciences locales, à construire des équipements de radioamateurs, à inventer une super calculatrice, à démonter des machines, à en concevoir sur papier (toujours avec moins de composants électroniques ), à éplucher les manuels d’informatique, à se perfectionner en logique, à devenir président du club d’électronique de son établissement, à faire des blagues aussi, beaucoup de blagues, à fabriquer une Blue Box et à sympathiser avec Captain Crunch. Il devra aussi se faire un bon copain au lycée. C’est important, les copains. Il s’appellera Steve Jobs, sera dingue d’informatique et n’aimera pas trop les études. En revanche, il cherchera un truc à faire dans la vie. Et tous deux seront bien d’accord sur un point : pourquoi les ordinateurs sont-ils si compliqués d’utilisation ? Après quelques réunions au Homebrew Computer Club, les deux Steve, Jobs le businessman et Wozniak l’ingénieur, créeront et commercialiseront le premier micro-ordinateur, l’Apple I. C’était en 1977.

Le lien ici: Documentaire sur Steve Wozniak

Je vous donnerais mon avis là-dessus 😀